17 MESURES PRIORITAIRES

Notre liste est porteuse d’un projet pour la région Auvergne-Rhône Alpes : un projet qui met au cœur de tous ses efforts, l’emploi, le développement de ses territoires.

  • Cela passe par le soutien au développement productif dans une transition énergétique et écologique. Par exemple, la priorité aux trains par rapport aux camions pour les marchandises et par rapport aux cars pour les usagers.
  • Et aussi les circuits courts pour les cantines scolaires, le soutien à l’environnement, le soutien aux parcs régionaux, la rénovation énergétique des logements sociaux.
  • La priorité à l’emploi passera par la création d’un fonds régional, pour l’emploi, pas pour les entreprises, par l’orientation de l’argent des banques et de l’épargne en faveur de l’innovation sociale et technologique dans les territoires, par la création d’un « arc solidaire » pour l’économie sociale et le soutien à la reprise d’entreprises sous forme de scop.
  • La région soutiendra son agriculture et céera une conférence régionale sur les prix et les revenus agricoles.
  • Elle développera résolument les TER, la mobilité, la multimodalité, le fret ferroviaire,  elle appellera à contrer l’application de la loi macron en faveur des cars privés au détriment du rail.
  • Un projet fondé sur l’égalité entre les territoires et la solidarité. Par exemple avec la gratuité des transports pour les chômeurs, les lycéens, étudiants et apprentis. Et aussi l’augmentation des budgets des lycées, de la formation professionnelle, de la culture. Elle financera les centres de santé et défendra les hôpitaux de proximité. Elle soutiendra le logement social, les logements étudiants et l’hébergement d’urgence.
  • Un projet fondé sur la participation citoyenne, pour rapprocher les citoyens de la région. Ce sera çà nôtre loi, à l’inverse de la loi nôtre. La région créera une « conférence annuelle des forces vives des territoires », qui fera converger les conférences régionales en matière d’emploi, d’ESS, d’agriculture, des transports. Elle créera aussi des conférences de citoyens tirés au sort, pour co-élaborer des projets et des politiques régionales. Elle soutiendra les mouvements d’éducation populaire, les associations, les syndicats et les associera à toutes les conférences.
  • Elle s’ouvrira à la solidarité avec un monde en mouvement, pour développer des coopérations économiques et sociales. Elle continuera à protéger les lycéens sans-papiers.

 

 

EN IMAGES ET EN VIDÉO !

Retrouvez les mesures en vidéo !